« L’oreille du surfeur », un mal du nageur en eau libre

image exostoseL’exostose appelée « l’oreille du surfeur », même si les nageurs en eau libre peuvent en être atteints, est la formation d’excroissances osseuses en forme de mamelons qui se développent dans la partie osseuse du conduit auditif externe.

Ces excroissances entrainent le rétrécissement du conduit auditif externe de l’oreille. La peau qui tapisse ce conduit est très fine et l’os sous-jacent a tendance à se développer lentement, sur plusieurs années sous l’influence des irritations mécaniques et thermiques répétées par l’eau froide, le vent et les vagues.

La plupart des exostoses sont de petite taille et ne provoquent aucun symptôme particulier. Elles sont souvent découvertes fortuitement lors d’un examen de l’oreille.

exostoseL’augmentation de leur taille entraine progressivement le rétrécissement du conduit auditif externe. Le premier symptôme est la sensation que l’eau ne ressort plus correctement de l’oreille. Le nageur peut être sujet également à des bouchons de cérumen ou des otites à répétition, des bourdonnements d’oreilles, voir en cas d’obstruction complète, d’une diminution de l’audition.

La seule solution est alors chirurgicale. Elle doit intervenir avant l’obstruction totale du canal. Après l’opération, une bonne cicatrisation est nécessaire pour éviter toute complication. La reprise de la natation n’est envisageable qu’après la cicatrisation complète du conduit auditif.

De manière préventive pour éviter ces désagréments, il est important de penser à protéger ses oreilles pour la pratique de la nage en eau libre et plus particulièrement en eau froide.

Bouchon d'oreillesbandeau-oreilles-rosePlusieurs solutions préventives sont offertes : le port d’un bandeau de natation ou l’usage de bouchons d’oreilles dont les formes, les particularités sont variables selon les fabricants.

Enfin après la nage, couvrez vos oreilles avec un bonnet, surtout s’il fait froid ou s’il y’a du vent. oreille