La préparation de Jacques Tuset

Le mois de mai arrive à grand pas. Si pour beaucoup d’entre nous, ce sera les pieds dans l’eau dans des compétitions  locales de nage en eau-libre, rappelons-nous que Jacques Tuset, le nageur de l’extrême va accomplir pour l’association France Choroïdérémie une nouvelle étape de son circuit des « Sept Îles-Prisons à la Nage » (Seven Prison-Island Swims).

Jacques Tuset -1

C’est en direction de l’ile de Robben en Afrique du Sud que va bientôt se poser le regard du nageur-sauveteur Languedocien. Il sera présent sur les 7, 5 kilomètres de la Freedom Swim qui vont célébrer les 20 ans de démocratie du pays.

Au cours d’une interview rapide, il nous a dévoilé quelques secrets de son entrainement de nageur de l’extrême. Contrairement aux idées reçues, son entrainement n’est pas comparable à celui des nageurs de fond en eau libre. Ainsi pour acquérir une vitesse de base, il décompose sa préparation par des distances de 3 à 5 kilomètres en piscine au cours de 2 à 3 entraînements distincts qu’il accompli d’ailleurs avec le groupe master du MANUC. Pour le foncier, c’est anonyme au milieu du public qu’il s’entraîne. A cette entrainement en piscine s’ajoute bien entendu un entraînement en mer dont la durée de 45 minutes à 1 heure 15 minutes est fonction de la température de l’eau actuellement entre 9°C et 13°C en mer Méditerranée. Enfin une séance de cardio-trainning en salle clôture cet entrainement.

L’entrainement n’est pas grand chose sans une expérience de la discipline. Et le nageur, Jacques Tuset, en possède particulièrement. Souvenons-nous de sa traversée du Channel en 2002.

Pour faire des dons à l’association France Choroïdérémie sur le site alvarum.com cliquez ci-dessous.